Historique

Bref historique d’un organisme qui a su au fil des ans s’adapter aux changements, nouveautés et besoins des personnes qui vivent avec un handicap intellectuel.

Des milliers d’heures de bénévolat et des employés qui connaissent bien les besoins de leurs gens, font de l’AVRDI un organisme indispensable à la qualité de vie de ses membres.

Par Gilles Sanscartier

1962

Première rencontre des parents à Mont-St-Hilaire le 22 mars. Puis, le 29 mars, une première rencontre avec les dirigeants de l’Association du Québec pour les EnfantsArriérés, à l’église United SaintAndrew de Belœil.

L’association fut fondée cette même journée et devint « La section de la Vallée du Richelieu de l’Association du Québec pour les Enfants Arriérés » (Richelieu Valley Branch of the Quebec Association for Retarded Children).

L’organisme couvrait alors les villes de Belœil, Otterburn Park,
St-Hilaire, McMasterville, St-Basile-le-Grand et St-Bruno-de-Montarville.

En septembre de la même année, ouverture d’une classe spéciale, bilingue, dans un local de l’église United Saint-Andrew avec l’appui financier de la Commission scolaire de Belœil.

1963

Ouverture d’une maternelle chez madame Fernande Campeau à St-Hilaire. Cette maternelle fut, par la suite, intégrée à la commission scolaire.

1964

Premier camp d’été pour les membres.

1965

Mise sur pied d’un service de transport bénévole pour les enfants requérant des soins psychologiques ou thérapeutiques.

Camps d’été : deux groupes, un français et un anglais, furent mis sur pied.

1966

Une augmentation importante de la clientèle au camp d’été tenu à l’écoleDominic Savio. Cette année-là, 31 enfants y ont participés du 11 juillet au 19 août. Trois compagnies de taxis ont été engagées pour faire le transport des enfants.

1967

Après une visite à l’atelier de St-Lambert et une à l’atelier juive d’Outremont, un comité d’études est mis sur pied dans le but de créer un atelier protégé.

1968Ouverture du premier atelier protégé le 1er octobre, sous l’appellation « Le Centre Richelieu » situé au 408, boulevard Laurier à Mont-St-Hilaire. Le Centre débute avec deux protégés mais en compte dix neuf à la fin de 1971.

1969

C’est en octobre que le nom de l’organisme fut changé pour : L’Association du Québec pour les Déficients Mentaux, section de la Vallée du Richelieu.

1971

L’Association met sur pied un comité permanent d’atelier qui dirigera la destinée du Centre Richelieu jusqu’à son incorporation le 10 septembre. Ce dernier portera le nom « Les Ateliers Richelieu Inc. ».

Puis, afin de répondre à une demande sans cesse grandissante, une bâtisse est louée à Belœil au 35, rue Saint-Charles (local actuel) et les ateliers y aménagent le 24 février 1973.

L’Association achète la propriété le 29 mars 1977.

Quarante bénévoles se répartissent les tâches avec madame Margaret Munro, la directrice générale.

Les ateliers reçoivent des subventions du MAS pour offrir des services de jour aux personnes de 18 ans et plus ayant une déficience intellectuelle.

1972

Rencontre de l’Association avec le ministère des Affaires sociales afin de trouver des résidences pour déficients mentaux. Le but de ces résidences est d’apporter du répit aux parents et de permettre aux déficients mentaux de vivre avec des personnes autres que leurs parents. Un comité est mis sur pied pour faire l’analyse des besoins.

1973

Le 24 février, les Ateliers Richelieu déménage au 35, rue St-Charles à Belœil. Le local est loué pour un an avec option d’achat.

Début septembre, mise sur pied d’une maternelle à Saint-Bruno qui sera en opération jusqu’au début des années 80.

Subvention du gouvernement fédéral qui permet la création d’une colonie de vacances pour les enfants handicapés, à Otterburn Park. Cessation de cette activité au début des années 80.

1974

Les Ateliers Richelieu comptent de plus en plus de stagiaires. En décembre 1974, il y en avait 39 et dix mois plus tard, en octobre 1975, on en comptait 50.

1976

Le 3 décembre, l’Association devient une corporation à part entière et reçoit ses premières lettres patentes. Dorénavant, ce sera : « l’Association de la Vallée du Richelieu pour les Déficients Mentaux Inc. » ou «Richelieu Valley Association for the Mentally Retarded Inc.».

1979

En septembre, les ateliers sont transférés au Réseau des affaires sociales pour devenir un centre d’accueil et de réadaptation au sens de la Loi sur les services de santé et services sociaux (LSSSS).

1981Contribution à la mise sur pied de la première maison de l’Arche à Belœil. « Fleur de Soleil » accueille son premier résident le 27 novembre.

1985

Participation à la mise sur pied du transport adapté.

1986

Formation d’une équipe de balle molle à l’Association. « Les Castors de Belœil ». A la première année, des rencontres ont lieu avec les équipes de Sorel de Granby.

1987

L’AVRDM s’implique socialement et financièrement dans la mise sur pied d’une résidence pour cinq personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Cette résidence de la rue Vinet à Belœil a contribué à la désinstitutionalisation du Foyer Savoie de Mont-St-Hilaire.

Achat d’une maison sur la rue F.X. Garneau à Belœil. Cette dernière est mise à la disposition de l’Intermède : centre de répit-gardiennage pour personnes handicapées physiques et/ou intellectuelles.

1988

Ouverture du premier centre des loisirs et implantation du siège social au 93, boulevard Laurier à Mont-St-Hilaire.

1993

Achat d’un immeuble au 625, rue Lechasseur à Belœil. Ce bâtiment qui servait d’église aux Témoins de Jéhovah est maintenant le centre des loisirs et siège social de l’Association.

Prise en charge de la gérance du kiosque de Loto-Québec au Mail Montenach de Belœil, le 1er mars. Quatre employés y travaillent.

1994

Mise sur pied d’une ligue de quilles pour les membres. Encore aujourd’hui, de 60 à 70 personnes y participent à tous les samedis matin, de septembre à mai.

1995Vente de la maison de la rue Vinet le 5 juin.

1996Le club de balle molle « Les Castors de Belœil » redémarre ses activités.

1997Le 26 avril avait lieu le dévoilement de la grande mural de notre local. Cette peinture de 8×16 pieds, qui représente une envolée de montgolfières, demeure toujours un point d’attrait pour tous. C’est l’artiste peintre Joëlle Tremblay qui a permis à 40 personnes handicapées intellectuelles de s’extérioriser.

2000Agrandissement du local. Un ascenseur de type commercial rend le local accessible aux personnes en fauteuil roulant ou avec des problèmes de motricité. Trois salles de toilette sont disponibles dont une adaptée pour les fauteuils roulants.

À partir du 19 janvier, il est dorénavant défendu de fumer à l’intérieur du local.

Le club de balle molle « Les Castors de Belœil » est en pleine forme. Dès le premier été, ces derniers vont chercher une médaille de bronze aux Jeux olympiques spéciaux du Québec.

2001L’équipe de balle molle « Les Castors de Belœil » va chercher la médaille d’or aux Jeux olympiques spéciaux du Québec à Sherbrooke.

2002L’équipe de balle molle gagne de nouveau une médaille d’or aux Jeuxolympiques spéciaux du Canada à Prince-Albert en Saskatchewan.

2003Toujours avec les Castors de Belœil, ces derniers reviennent avec une médaille d’argent du Championnat provincial de Ville Lasalle.

2004Le 3 mai, l’Association de la Vallée du Richelieu pour les Déficients Mentaux Inc. (AVRDM), change de dénomination sociale pour s’appeler l’Association de la Vallée duRichelieu pour la Déficience Intellectuelle Inc. (AVRDI).

Fin août, les Castors de Belœil sont les hôtes des Championnats provinciaux de balle molle dans le cadre des Jeux olympique spéciaux.

Le nouveau dépliant de l’AVRDI est maintenant disponible.

Lors du colloque de l’IQDI à Québec, l’AVRDI expose sa peinture murale de l’envolée de montgolfières au Musée des Beaux-Arts. La nouvelle troupe de danse de l’Association y fait également une prestation.

2006Le 1er mai, ouverture d’un poste permanent à l’AVRDI. Madame Johanne Savard est nommée coordonnatrice des services. Cours de danse, chorale, camps de jour, camps de vacances et ateliers divers se rajoutent aux activités en place. L’AVRDI prend un essor fulgurant et les activités attirent de plus en plus de personnes.

Juin, création de notre site internet : avrdi.org

L’adresse courriel est : avrdi@videotron.ca

2007Partageant nos locaux depuis mars 2003, la troupe de théâtre « Les DMasqués » s’associe à l’AVRDI en mai.

Publication et mise en vente d’un calendrier pour 2008. De nombreux artistes de la télé ainsi que des vedettes sportives s’impliquent généreusement, par des photographies avec les membres, pour chacune des pages du calendrier. Expérience phénoménale pour tous.

Un nouveau logo est créé pour l’Association. Ce dernier représente mieux le mandat et les activités.

Le 23 avril, signature du livre d’or à la ville de Belœil à l’occasion du 45e anniversaire de fondation de l’Association.

2008Intervention auprès de Loto-Québec afin de rentabiliser la gérance du kiosque du Mail Montenach.

Amendement de la charte de l’AVRDI afin qu’elle soit plus représentative des activités et besoins.

Travaux importants au local, entre autres, changement des luminaires du plafond et des interrupteurs.

2009Réaménagement de la cour extérieure arrière et installation d’une porte de sortie pour y donner accès, assurant ainsi une meilleure sécurité aux membres participant aux camps de jour.

Réalisation d’un nouveau calendrier pour 2010 avec artistes et vedettes sportives.

Le nombre de personnes au conseil d’administration passe de 11 à 13 administrateurs.

Juin, présentation du film Défi Pérou au cinéma de Belœil avec monsieur Jean-Marie Lapointe comme président d’honneur.

Juin, suite à une demande de l’Agence du Revenu du Canada, une nouvelle compagnie est créée afin de conserver le kiosque de Loto-Québec. Trois membres du conseil d’administration de l’AVRDI agissent à titre d’administrateurs de la nouvelle compagnie.

Novembre, méga party organisé par Radio Rock Détente, Canal Vie et Chantal Lacroix. « La magie de Noël » marquera longtemps les membres participants. De nombreux cadeaux sont remis, entre autres, le CD de Maxime Landry, vedette de Star Académie. Le party télévisé est diffusé à plusieurs reprises au Canal Vie.

2010Les DMasqués, troupe de théâtre de l’AVRDI remporte un franc succès avec la pièce « Pour l’amour du ciel ».

Réaménagement du sous-sol au local. La superficie du vestiaire est doublée et le bureau de la coordonnatrice est également agrandi en se servant d’une pièce utilisée par la troupe des DMasqués.

Révision et adoption des nouveaux règlements de l’AVRDI afin de mieux répondre aux besoins de l’Association.

Médaille de bronze pour les Castors de Belœil aux Jeux olympiques spéciaux à St-Jean-sur-Richelieu.

2011Projet des rendez-vous entre amis est mis sur pied les samedis.

La pièce de théâtre des DMasqués, « La maison hantée de Masterville », fait salle comble à la Polybel.

Camp Soleil et camp de jour de retour pour l’été.

Grâce à une subvention du CRÉ (Conférence Régionale des Élus), le projet « Maintien des acquis » voit le jour. Ce projet, subventionné pour une période de deux ans, s’adresse aux personnes plus âgées ou celles qui n’ont plus accès à des services de réadaptation. Il leur permet de profiter d’activités adaptées à leurs besoins.

Le 28 octobre, la pièce « Femme de rêve » présentée par « Le Ph’art », troupe de théâtre de Boucherville, remporte un franc succès au profit de l’AVRDI, au Centre culturel de Belœil.

C’est en décembre que l’Agence de la Santé et des Services sociaux pour la région reconnaît l’Association comme organisme communautaire œuvrant auprès des personnes qui vivent avec un handicap intellectuel. Une demande de subvention, dans le cadre duProgramme de soutien aux organismes communautaires (PSOC), lui est acheminée au début janvier.

2012Dans le cadre du projet « Relevé le défi », un peu plus d’une trentaine des membres iront voir le spectacle du Cirque du Soleil « Michael Jackson, l’Immortel » en juillet prochain. Un souper bénéfice, Saguenay-lac-St-Jean, organisé à la salle des Chevaliers de Colomb a permis à plus de 200 personnes d’y assister. Le député provincial et plusieurs maires de la région y ont participé.

Afin de mieux protéger l’AVRDI, ses employés et ses membres, un questionnaire sur les antécédents judiciaires devra être rempli par tous les employés et bénévoles qui travailleront pour l’organisme.

Présentement, l’Association offre des services à plus de 160 personnes vivant avec un handicap intellectuel.

Note N’hésitez pas à visiter le site internet de l’Association : avrdi.org afin d’être informé sur la programmation des activités pour l’année en cours.

 

A.V.R.D.I. Les présidents

(Fondation 29 mars 1962)

1963 Lynn Pattinson

1963 Lucien Boissonnault

1964 Edgar Pennefather

1965 Thérèse Clerk

1966 à 1967 Gisèle Benoit et Thérèse Clerk

1968 à 1969 Willian F. Foster

1970 à 1972 Michel Clerk

1973 Rosaire Boucher et Edgar Pennefather

1974 Armand Waelput

1975 Laura Tremblay

1976 à 1978 Rosaire Boucher

1979 à 1983 Aurèle Dubois

1984 à 1987 Jean-Paul Loiselle

1988 à 1992 Denis Brunette

1993 Marc Boisvert

1994 à 2000 Rosaire Boucher

2001 à 2002 Alain Thériault

2003 à ce jour Gilles Sanscartier